Press ESC to close

    3 conseils pour bien gérer son dérush

    Lorsque l’on est monteur vidéo YouTube, il se peut que l’on ait à gérer des heures de dérush avant de démarrer l’étape du montage. C’est souvent le cas lorsqu’il faut adapter un live Twitch par exemple et en faire un best-of. Si nous vous avons déjà parlé des 4 étapes simples pour bien démarrer son montage, nous allons aujourd’hui entrer dans le détail de l’étape du dérush

     

    Qu’est-ce que le dérush ? 

    Le dérush, ou dérushage est l’étape pendant laquelle vous allez devoir trier et mettre en ordre les vidéos brutes que vous transmet le créateur. Parfois, il s’agit de peu de vidéos, mais d’autres fois cela s’apparente à des heures de contenu brut.

    Si certains font appel à des “dérusheurs”, la pratique commune veut que ce soit le monteur qui se charge de cette étape de dérush. Et c’est donc à vous que revient le choix des meilleurs moments à garder. 

     

    Conseil N°1 : se mettre à la place du créateur

    Pour bien commencer votre dérush, il est important de bien s’imprégner de l’univers du créateur de contenu que vous allez aider. Pour cela, n’hésitez pas à aller voir ses anciennes vidéos pour comprendre le ton de ses vidéos, la durée moyenne, et les effets qu’il aime montrer à sa communauté.

    Ensuite, supprimez les blancs et s’il s’agit d’un live Twitch par exemple, ne négligez pas le tchat ! C’est aussi à cet endroit que vous trouverez des rebondissements et réactions intéressantes pour votre montage.

    Par exemple, si vous vous retrouvez à devoir faire un dérush pour un best-of du Z-EVENT comme l’ont fait nos étudiants certifiés du YouTube Editor Bootcamp, il faut que vous soyez au courant des événements que vont organiser les streamers en direct pendant les différentes journées de l’événement, pour aller chercher le contenu intéressant plus rapidement. Vous devez être capable de créer un souvenir à la hauteur de l'événement. Dans un cas comme celui-ci vous pouvez par exemple réfléchir de la façon suivante : j’ai l'arrivée de Alain Chabat, je vais construire une séquence dérushée sur ce sujet dans le but de rendre son arrivée mémorable. 

     

    Conseil N°2 : choisir les moments pertinents 

     

    Mettez-vous à la place du viewer pour comprendre quelles informations il cherchera à avoir en regardant le montage final, tout en gardant en tête la longueur souhaitée pour la vidéo. 

    Ce n’est pas forcément l’étape la plus facile de votre dérush, donc inspirez vous bien des précédentes vidéos, quitte à aller regarder les commentaires et voir par vous-mêmes si les réactions, cris, gags ou autres effets ont été particulièrement appréciés précédemment ou non. 

    Enfin pour un montage gaming, pensez à checker la caméra s’il y’en a une mais aussi les barres de score, les réactions etc…Pour les multicam également, pensez à bien vérifier la concordance des pov et des vocaux pour ne pas vous retrouver avec des parties totalement asynchrones en termes d’images et de son. 

    Pour finir, faites donc attention au son. Quand on dérush il est aussi fondamental de savoir se servir des moments de silence. Le but d'un dérush n’est pas de faire du presse-bouton, car ici des plugins peuvent le faire si le son n’est pas trop mauvais. 

    Gardez en tête d'avoir une vision narrative de votre projet. Le dérush est le squelette de votre montage, il pose les fondations de votre projet qui devient alors visionnable. C'est ce qui constitue votre fil rouge et prépare le terrain. La DA client dicte souvent les choix qu’il faudra faire : par exemple une FAQ Chill de Sardoche ne sera pas traitée de la même façon qu'une vidéo gaming survoltée de Cyril.mp4. 

    Conseil N°3 : Comment organiser sa sélection ?

    Une fois vos rushs sélectionnés, triez-les et rangez-les par ordre chronologique.

    Reprenons aussi l’exemple d’un événement comme le Z Event : pour la gestion de rushs aussi nombreux, n’hésitez pas à les ranger dans des dossiers classés par créateurs et par jour pour ne surtout pas vous retrouver avec des doublons ! 

    Enfin, si vous souhaitez vous perfectionner dans le montage vidéo YouTube mais que vous ne connaissez pas encore notre formation YouTube editor Bootcamp, il est encore temps ;)

    Je découvre le YouTube Editor Bootcamp



    Audrey

    Audrey

    Experte en communication, Audrey est sans cesse à la recherche de nouvelles tendances. Rédactrice et dessinatrice, elle aime exprimer sa créativité au travers de l'écriture de ses articles et ainsi répondre aux questions que nos lecteurs se posent pour optimiser la création de leur contenu vidéo.